FPP Fréquence Paris Plurielle menacée par la disparition des emplois aidés

vendredi 8 septembre 2017

La radio Fréquence Paris Plurielle (FPP, 106.3 MHz en région parisienne) est menacée par la disparition des emplois aidés

Notre Radio est directement menacée par l’annonce soudaine d’une réduction des emplois aidés.

FPP est une radio associative qui émet sur Paris et sa banlieue depuis 25 ans. Elle rassemble près de 100 émissions différentes et 200 animateurs bénévoles.

Depuis 10 ans le budget baisse. L’état et les collectivités territoriales se désengagent des radios associatives et plus largement du secteur associatif. Les subventions versées par le Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique (FSER) ne nous permettent plus d’embaucher des salariés.

Les contrats aidés nous permettent d’accueillir et former des animateurs et de faire fonctionner la radio. Le travail quotidien à FPP est assuré par 5 salariés grâce à l’aide de ces contrats précaires et insatisfaisants (690 €/mois pour 20 h/semaine). Le gouvernement ne propose pas d’y mettre fin pour les remplacer par de meilleurs contrats plus protecteurs pour les salariés. Non, il souhaite simplement y mettre fin.

Cette décision condamne les salariés de la radio au chômage et met la survie de notre antenne en péril. La mesure s’applique déjà : il est impossible de les renouveler.

Toute l’équipe de la radio FPP s’élève contre l’absurdité d’une telle mesure. Nous demandons l’abandon de ce projet dangereux pour les radios libres et l’ensemble du secteur associatif.

Au contraire nous demandons un vrai plan de soutien au secteur des radios associatives dont la vitalité et le contenu sont d’une incroyable richesse.


Documents joints

Communiqué de presse de FPP du 7 septembre (...)
Communiqué de presse de FPP du 7 septembre (...)
Tract issu du communiqué de presse
Tract issu du communiqué de presse
Mercredi 13 septembre 2017 réunion des (...)
Mercredi 13 septembre 2017 réunion des (...)