SORTIR DU COLONIALISME 

mercredi 11 mai 2016
par  Claude

tous les 2me, 4me et 5me jeudi de 19h00 à 20h30

Projet : Notre émission, à l’image des buts de l’association Sortir du Colonialisme, dont elle sera la vitrine, se donne pour objet d’articuler l’histoire, la mémoire et l’actualité du combat anticolonial et antiraciste.

Déroulé et thématique : Un entretien avec un-e acteur/actrice du monde littéraire, universitaire, militant, politique sur une thématique liée à l’antiolonialisme et l’antiracisme, d’actualité ou de portée historique (environ 1h).

La suite de l’émission est consacrée à un agenda militant, avec rdv et contenu des événements proposés.

En conclusion, un slam improvisé en live par un artiste à partir des propos tenus dans l’émission.

L’émission sera ponctuée de pauses musicales, la play list étant toujours autant que possible en lien avec le thème développé.

Équipe :
Animatrice en charge de la préparation & la conduite des entretiens : Gisèle Felhendler
Agenda anticolonial : Ludivine Egounleti (étudiante en anthropologie) et Najete Yanouri,(travailleuse sociale) bénévoles de l’association.
Slam assuré par Lord Eraze
Mise en ondes : Damien Croizer

Présentation détaillée :
L’émission sera le relais des thématiques et objectifs de l’association Sortir du Colonialisme, née en 2005 d’une réaction unanime et spontanée de divers collectifs face aux propositions de lois incluant les « bienfaits » de la colonisation. Rendez-vous incontournable, festival politico-artistique, en février/mars, une semaine anticoloniale comprenant conférences, débats, salon anticolonial dont FPP est partenaire privilégié.

Nous voulons faire de notre émission l’occasion de parler de l’histoire de la colonisation et de son actualité, en dénonçant recolonisation économique et ingérence des multinationales dans la vie politique, économique et sociale des pays où elles développent leurs activités.

Le mot d’ordre pourrait en être : Pour la solidarité internationale et l’égalité des droits.
Le choix de nos invité-e-s sera guidé par la perspective d’en finir avec la fracture coloniale qui entretient les représentations héritées de notre histoire favorisant les discriminations et accroissant les inégalités
Nous tenterons de montrer que l’anticolonialisme n’est pas seulement la commémoration de quelques grands évènements mais bien la mémoire vivante des luttes d’aujourd’hui et de demain. Frantz Fanon, Medhi Ben Barka, Thomas Sankara, Bolivar, Toussaint Louverture, Malcolm X, Lumumba, et tant d’autres ne sont pas des reliques du passé.
Parmi les sujets présentés, nous aborderons, toujours dans une perspective décoloniale,la question de la Palestine, du Sahara Occidental, des colonies françaises (Kanaky, Mayotte, etc), du colonialisme de l’intérieur (la situation des peuples Basque et Corse, par exemple), des crimes coloniaux ( Sétif, Guelma & Kherata, 17 Octobre, Madagascar, …).
Ainsi que la question des discriminations post coloniales, du féminisme décolonial, de la gestion coloniale des quartiers populaires et la répression policière.
La question des luttes indigènes dans les Amériques est également au cœur de nos préoccupations, et nous reviendrons entre autres sur le cas de Léonard Peltier.

Quelques thèmes en préparation pour de prochaines émissions :

- « Beurs et blédards », sur le clash entre les premier-e-s immigré-e-s confronté-e-s aux enfants issu-e-s de l’immigration né-e-s en France

- Le sionisme, théorie raciste et coloniale

- L’adoption internationale

- La « crise migratoire »

- Les Ouighours

- Les stéréotypes issu-e-s de la période esclavagiste et coloniale dans les représentations populaires.

Ecoutez l’interview dans l’agenda
Voir dans la grille,direct rediffusion