Frontline

jeudi 13 novembre 2008
par  juliette

2ème et 4ème vendredi de chaque mois 18h - 19h,

"Frontline / ligne de front" est une émission musicale basée sur les musiques et cultures populaires militantes.

PAS DE JUSTICE, PAS DE PAIX !!

Contact : lignedefront@no-log.org

site de l’émission :

http://lignedefront.free.fr
myspace.com/frontlinefpp

L’art populaire et particulièrement la musique ont toujours porté, accompagné ou traduit les luttes d’émancipations.

A l’image des textes de Gill Scot Heron, de LKJ, de la musique de Fela, de Fairuz, de Public Enemy, des concerts Rock against police au 11’30 contre les lois racistes, la musique a toujours joué un rôle important dans la prise conscience et les pratiques de résistance.

Le but de l’émission est de se réapproprier (et surtout de restituer au public de la radio) ce patrimoine musical et culturel de lutte (musique noire américaine, caraïbe et africaine, hiphop...) que l’exploitation institutionnelle et commerciale a toujours tenté soit de faire oublier, soit de vider tout contenu pour en faire des vitrines exotiques ou "intégrationistes" (le rap est actuellement un bon exemple).

Si il est important de restituer ce patrimoine, c’est aussi et surtout en tant que support pédagogique des luttes menées hier et aujourd’hui (luttes des noirs américains, mouvements de libérations nationales, de décolonisation, panafricains, luttes de l’immigration, mouvements de résistances dans les ghettos urbains depuis les années 70 à aujourd’hui en Angleterre, en France...).

Au delà de la découverte musicale de morceaux peu connus ou peu compris, l’intérêt est alors de donner envie par le biais de la musique de découvrir ces combats (ou de les rejoindre !).

Pourquoi "FRONTLINE " ?

Le titre choisi pour cette émission est une référence aux émeutes de Brixton à Londres où la population noire en révolte contre l’état raciste avait défini comme frontline cette limite (ligne de front littéralement) du quartier entre un espace urbain en lutte et les institutions et la police.
Linton Kwezy Johnson (LKJ), poète reggae et militant, se fit l’un des porte-parole de la population noire (there’s a riot goin’on). Le reggae, neutralisé et folklorisé, (re)devenait ainsi une tribune populaire de lutte pour les noirs et les exclus.

http://lignedefront.free.fr

lignedefront@no-log.org

Voir dans la grille,direct